San Francisco vue à 360°

 

San Francisco est une ville toujours aussi attrayante pour les immigrés (+8000 entre 2016-2017) et les voyageurs (+25 millions en 2017). Une telle affluence est-elle justifiée pour une ville aussi vieille (1850)? Découvrez cette ville.  

Otel - Géenéral - 728x90.png

​Frisco, une ville dense

En arrivant à San Francisco par la route depuis Los Angeles, nous arrivons dans la vallée de San Jose puis nous traversons la Silicon Valley pour découvrir peu à peu la densité de la ville avec les nœuds autoroutiers et le trafic routier inhérent. Tout ce flux de véhicules est drainé par des autoroutes comportant jusqu'à six ou sept voies dans chaque sens. Ce qui n'empêche pas les bouchons et les longues minutes d'attente qui demandent patience et bonne humeur.

L'atmosphère qui se dégage de cette ville est plutôt positif, on s'y s'en bien au milieu de ces  différentes populations et cultures qui ont bâti cette métropole. Pas moins de quatre-vingt quartiers composent l'ensemble de la ville, des plus riches aux plus pauvres, toutes ethnies confondues.

 

Vol Retard - page promo - 970x250.png

A visiter à pied

Pendant ces quelques jours passés à San Francisco, j’ai découvert plusieurs quartiers de la ville, rencontré diverses personnes et visité les endroits les plus touristiques comme les moins connus. Pour circuler dans la ville, il est préférable de se déplacer à pied et d'utiliser les transports en commun.

Cependant, comme dans toute ville de cette taille, tous les quartiers ne sont pas à visiter ce qui restreint la zone à parcourir et cela permet à chacun de mieux se concentrer sur ce qu'il souhaite voir, selon ses intérêts. Il y a bien sûr des quartiers moins fréquentables que d'autres. Il m'est arrivé, quelques fois durant mes balades, de m'en approcher voire d'en traverser. Autant dire que je ne m'y suis pas attardé et que dans certains cas je n'ai pas hésité à rebrousser chemin. A San Francisco, le quartier Tenderloin est le plus sensible mais il n'est pas comparable à Skid Row dans Los Angeles. Mieux vaut tout de même ne pas s'y aventurer en essayant de le contourner, surtout la nuit. Cela dit, San Francisco est une ville agréable à vivre pour peu que l'on sache garder son bon sens comme tout bon voyageur.

Pour garer une voiture pendant une courte durée, on peut essayer de trouver une place dans la rue le long du trottoir. Cependant, ce n'est pas évident car lorsque des places sont libres, il faut alors vérifier les multiples restrictions qui peuvent s'appliquer. Il peut s'agir d'emplacements réservés, du jour ou des heures de passage du service de nettoyage ou encore de l'utilisation de ces places de parking comme une voie de circulation temporaire. Un panneau sur le trottoir indique toutes les restrictions d'usage qu'il faut absolument respecter sous peine de devoir aller chercher sa voiture à la fourrière et de payer une forte amende.

Des parkings publics couverts sont aussi disponibles mais avec des tarifs à l'heure qui sont plutôt prohibitifs.

Pour garer une voiture pendant une longue période, le mieux est d'utiliser d'autres parkings publics qui sont non-couverts mais gardés, pour lesquels on paye un forfait à la journée. Ces espaces se trouvent un peu partout dans la ville mais surtout autour de la zone touristique. Le prix dépend de la distance entre son emplacement et la zone touristique ou le centre ville. Plus le parking est éloigné de ces zones moins il est cher.

 

C'est sur un de ces parkings que j'ai rencontré un étudiant tunisien venu faire des études à San Francisco. Quelle ne fût pas ma surprise d'entendre parler français dans cet endroit anglophone. Nous avons échangé quelques mots, ce qui m'a permis d'en apprendre un peu plus sur la ville et d'affiner mon parcours pour la suite de ma visite.

Holiday Cars - Louer voiture.png

Une sécurité discrète

La présence policière à San Francisco est très discrète contrairement à celle de Los Angeles où elle est parfaitement visible. Ce constat renvoie vers la question de la sécurité. Soit la ville est calme et il n'y a donc pas lieu de dépenser plus d'argent que nécessaire, soit la municipalité n'a pas les moyens de s'offrir un service de police en rapport avec taille de la ville? Je n'ai pas de réponse à cette question mais je pencherais volontiers vers la première hypothèse car à part des incivilités isolées et de faibles ampleurs, je n'ai pas rencontré de  problèmes particuliers et je ne me suis jamais senti en insécurité. Il faut préciser que pendant mes voyages, je reste vigilant et attentif à mon environnement pour prendre les mesures nécessaires en cas d'éventuels problèmes. 

Les citoyens de cette ville ont certainement appris à vivre avec les écarts discourtois d'une certaine population tout en banalisant les incivilités. Comme malheureusement partout ailleurs.

En anecdote, je peux rapporter le cas d'un chauffeur de bus qui s'est fait agresser verbalement par un homme ivre. Le conducteur du bus est resté incroyablement calme face à son assaillant, attendant que celui-ci sorte du bus. L'antagoniste éméché expliqua qu'il ne toucherait pas le chauffeur car il connaissait les risques encourus.

Une dernière note pour dire que les postes de conduites sont totalement ouverts mais les bus sont équipés d'au moins six caméras vidéos, de quoi faire réfléchir avant d'agir.

Lieux à découvrir

La ville regorge d'endroits plaisants tels que ces grands parcs où il fait bon s'assoir sur l'herbe verte en observant les voiliers croisant sur la baie. Le Parc Marina Green Triangle, dans Marina District, un peu à l'écart de la zone touristique, invite à se balader le long du port de plaisance.

Le temps fort de votre séjour passera peut-être par l'île d'Alcatraz et sa prison pour une visite  atypique mais non moins culturelle.

Sur les hauteurs des collines Twin Peaks, on peut observer la ville de San Francisco dans toute sa splendeur. Magnifique!

 

Du côté du Golden Gate Bridge, vous pouvez aller aux pieds du pont à Hopper's Hands au plus près des vagues, là où la vue de profil du pont est vraiment impressionnante. Pour avoir une vue du pont en hauteur, vous pouvez vous rendre sur l'autre versant à Battery Spencer qui couvre une large zone de la baie. Il est possible de traverser le pont à pied et de profiter de l'air du grand large.

Au nord de SF, vous pouvez visiter la belle Napa Valley et profiter d'une pause à midi pour vous arrêter dans l'un des restaurants de la région.

Autre lieu à découvrir, pour ceux qui s'intéressent à l'ère digitale: la Silicon Valley. Elle se trouve au sud de SF en direction de San José. Renseignez-vous au préalable sur les possibilités de visiter tel ou tel acteur de l'informatique moderne, ils ont des espaces dédiés aux visiteurs.

Dans la même vallée, le campus de l'Université de Stanford, fondée en 1885, vous ouvre ses portes. L'endroit est accessible pour des visites libres ou guidées.

Pour une visite confortable, prenez des vêtements appropriés. Le soleil est habituellement splendide à San Francisco, cependant une petite laine ou un vêtement coupe-vent sera bien utile pour affronter le vent qui est souvent assez froid.

Musement - Général - 720x90.png

Manger des produits locaux

Pour vous nourrir, vous aurez le choix entre divers types de cuisines: américaine, asiatique, mexicaine, sud-américaine, européenne ou afro-américaine. Vous pourrez manger des plats locaux comme le Pacific Clam Chowder à base de palourdes ou le Cioppino à base de poissons et de fruits de mer. Vous trouverez bien sûr des plats végétariens ou végans et aussi des fruits et légumes frais, surtout des avocats, le fruit préféré en Californie.

Avec ces plats, vous pourrez déguster du vin en provenance de la vallée de Napa ou une bière locale fabriquée dans les environs de San Francisco, elles sont délicieuses mais tous ces breuvages sont à consommer avec modération. 

Un point sur la population

 

Le profil démographique de la ville est réparti entre une population majoritairement blanche à 48.5%, asiatique à 33.3%, hispanique à 15.1% et noire à 3.1%. 

Chaque groupe ethnique est installé dans des quartiers bien distincts, par exemple les chinois dans Chinatown, les hispaniques dans Mission District, les italo-américains dans North Beach, les philippins dans South of Market (SOMA) et les français dans Little France. (Sources Wikipédia)

ACS - Globe Partner.png

Cadiz (Espagne)

San Francisco (USA)

Caslano (Suisse)

A propos de moi ...

Le voyage est une grande passion pour moi et ma femme, un besoin d'aller à la rencontre des autres et de la vie locale des gens, pour découvrir des lieux, des us et coutumes.

 

Read More

 

© 2023 by Voyager l'Esprit Libre. Proudly created with Wix.com

Contact