Los Angeles

 

Los Angeles se trouve au sud de la Californie. La ville a été fondée en 1781 avant de devenir une municipalité en 1850, elle s'étend sur environ 1300 km² et accueille une population d'environ 4 millions d'habitants. La métropole qui comprend Los Angeles et les banlieues représente environ 18,5 millions d'habitants.

RentalCars - Partenaire - 470x60.png

​Welcome to the jungle

Premiers contacts 

Le jour du départ, nous sommes partis de Londres vers 16h30 comme prévu. Après un long vol durant lequel je n'avais pas réussi à trouver le sommeil, nous atterrîmes à Los Angeles  vers 18h00, heure locale.

Le passage à la douane fût plus simple que ce que j'avais pu lire sur les différents sites internet que j'avais consultés avant de partir. L'accueil était cordial et après avoir répondu aux questions puis laissé mes empreintes, je pus sortir de l'aéroport. La lumière du jour commençait à faiblir; je devais encore récupérer la voiture que j'avais louée et la navette prévue pour emmener les voyageurs au dépôt tardait à arriver. Enfin, au bout d'une heure d'attente, la navette me transporta chez le loueur de voitures. Une fois les papiers remplis, je me rendis sur le vaste parking où toutes les voitures étaient bien rangées dans de longues allées, les clefs de démarrage insérées dans la serrure de la portière du conducteur. Je pouvais choisir le modèle que je souhaitais et ainsi disposer de la voiture pour enfin partir sur la route de Los Angeles.

Trouvez votre hôtel

Une préparation utile

Pendant la préparation du voyage, j'avais pris soin de consulter le code de la route de la  Californie pour me familiariser avec les particularités auxquelles je pourrais être exposé. Par exemple, l'arrêt aux feux rouges qui sont placés après la voie de circulation alors qu'en Europe ils sont placés avant. Il y a aussi le croisement aux quatre stops, comme au Canada, pour lequel on applique la règle du "premier arrivé, premier parti" et alors chacun quitte le stop en fonction de son ordre d'arrivée. Dernier point mais il y en a d'autres, la possibilité de tourner à droite lorsque le feu est rouge. Nous n'y sommes pas habitués mais les conducteurs des voitures qui suivent nous invitent à avancer à coups de klaxon.

Le plus compliqué voire dangereux, c'est l'utilisation des rétroviseurs externes qui grossissent la vue arrière, ce qui m'a valu quelques grosses frayeurs dans les moments où je cherchais ma route. Il faut aussi s'habituer aux miles qui sont environ 1,6 fois plus grands  que les kilomètres. Donc 100 miles représentent environ 160 kms ce qui vous réserve quelques surprises si vous prenez les miles pour des kilomètres comme j'ai pu le faire au tout début. 

Immersion dans la ville

Lorsque je suis parti du dépôt, il faisait déjà nuit et je redoutais ce moment-là car je devais  rouler dans l'obscurité d'une ville comme Los Angeles pour la première fois et ce fût une sacrée expérience. L'hôtel que j'avais réservé se trouvait à quelques dizaines de kilomètres. L'autoroute 405, artère la plus fréquentée de la ville, ne me paraissait pas indiquée pour une première expérience de la conduite nocturne dans Los Angeles. J'ai préféré prendre la route parallèle qui n'en était pas moins chargée mais au moins j'avais des échappatoires que je pouvais utiliser au cas où je me perdrais.

La route était mal éclairée, tout comme l'ensemble de la ville de Los Angeles. Pour la première fois, j'observais la vie nocturne de la Cité des Anges tout en gardant un œil sur le GPS pour éviter de me tromper de chemin. J'avais hâte d'arriver à l'hôtel pour me reposer de cette longue journée commencée vingt-quatre heures plus tôt en tenant compte du décalage horaire.

Sans effets spéciaux

L'hôtel était tenu par des asiatiques, il était simple, propre et assez bien situé pour être au calme la nuit et près des commerces le jour. La quiétude nocturne était de temps en temps rompue par les sirènes des voitures de polices ou par le bruit des hélicoptères volant à basse altitude, une ambiance réelle mais conforme aux films et séries cultes américains que nous pouvions voir en Europe, au cinéma ou à la télévision. 

Première exploration des lieux

Le lendemain, je me suis mis à la recherche d'un endroit pour prendre un petit-déjeuner car l'hôtel proposait seulement la nuitée sans repas. Les premiers jours, j'ai exploré les environs de l'hôtel pour trouver une collation matinale. Après avoir essayé divers endroits plus ou moins satisfaisants, j'avais enfin trouvé un petit restaurant tenu par de sympathiques mexicains où je pu prendre un bon petit-déjeuner (certe américain) chaque matin durant  mon séjour à Los Angeles.  

Le périmètre de la ville de Los Angeles est immense. La ville est un assemblage multiculturel divisé en quartiers regroupant diverses origines ethniques.

Please reload

Cadiz (Espagne)

San Francisco (USA)

Caslano (Suisse)

A propos de moi ...

Le voyage est une grande passion pour moi et ma femme, un besoin d'aller à la rencontre des autres et de la vie locale des gens, pour découvrir des lieux, des us et coutumes.

 

Read More

 

© 2023 by Voyager l'Esprit Libre. Proudly created with Wix.com

Contact