Assistance voyage à l’étranger

Etre accompagné(e) en cas de problème

  • Le rapatriement sanitaire : il intervient dans le cas où l’état de santé de l’assuré le nécessite, où qu’il n’existe pas dans le pays de structure hospitalières adaptée à l’affection du malade. Le rapatriement est une décision prise conjointement entre le médecin de l’assuré à l’étranger et le médecin conseil de la société d’assurance, afin de faire voyager le malade sans danger.

  • La présence d’un proche en cas d’hospitalisation à l’étranger : Il est toujours réconfortant d’avoir à son chevet un proche lors d’une hospitalisation, qui plus est lorsque l’intervention a lieu à l’étranger. Les compagnies d’assurance proposent généralement la prise en charge du billet A/R d’un membre de votre famille ainsi qu’un forfait par nuitée pour le logement.

  • Le retour anticipé suite au décès d’un membre de la famille proche : Ce genre d’événement imprévisible peut vous pousser à écourter votre voyage afin de vous retrouver au plus vite auprès de vos proches. Les contrats d’assurance proposent la prise en charge du billet retour. Attention, il convient de se renseigner avant tout achat de billet car certaines compagnies proposent une prise en charge directe.

  • Les frais de recherche : Ils interviennent dans le cas où l’assuré a besoin d’assistance immédiate dans un environnement hostile, comme la mer ou la montagne par exemple. Cette garantie propose la prise en charge des frais occasionnés par cette recherche: hélicoptère, sauveteurs etc. Il s’agit généralement d’un forfait plafonné.

  • Des avances de fonds en cas de vol : Nul n’est à l’abri d’un vol lors de son voyage. Lorsqu’on se retrouve sans ressources à l’étranger suite à une perte ou un vol de ses moyens de paiement (carte bancaire ou chéquier), l’assistance propose une avance de fonds contre paiement au préalable par un tiers.

  • L’assistance juridique : Elle s’applique dans le cas où l’assuré est poursuivi pour une infraction involontaire à la législation du pays dans lequel il voyage. Dans cette situation, l’assistance juridique couvre généralement les frais d’avocat engagés à hauteur d’un certain plafond.

  • L’avance de caution pénale : Toujours en cas d’infraction involontaire à la législation du pays dans lequel se trouve le voyageur, il peut arriver que le gouvernement exige le paiement d’une caution. La garantie avance cette somme jusqu’au plafond convenu, mais cette caution doit ensuite être remboursée par l’assuré.

  • Le rapatriement du corps en cas de décès : Cela n’est évidement par réjouissant, mais il convient de pratiquer la politique du pire afin de partir l’esprit totalement tranquille. En cas de décès consécutif à un risque garanti, durant votre séjour, la compagnie d’assurance prend en charge l’organisation et les frais de transport du corps jusqu’à l’aéroport national le plus proche de votre domicile dans votre pays d’origine.

ACS - Globe Partner.png
ACS - Globe Partner.png

Nous utilisons les cookies ou autre technologies similaires pour collecter et stocker les données des utilisateurs qui naviguent sur notre site ou qui utilisent nos services.
Voyager l'Esprit Libre participe et est conforme à l’ensemble des Spécifications et Politiques du Transparency & Consent Framework de l’IAB Europe. Elle utilise la Consent Management Platform n°92.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant ici